Dans le milieu très concurrentiel de la puissance, il est parfois difficile, pour un cycliste non averti, de savoir quel capteur choisir. Les marques présentes sur le marché proposent des capteurs dans des gammes de prix et des choix d’intégration bien différents. On en retrouve dans les moyeux de roue, dans les pédaliers mais également dans les pédales. C’est le parti pris par la marque italienne Favero Electronics qui propose ses pédales de puissance Assioma UNO et Assioma DUO.

La différence entre les deux produits réside dans le nombre de capteurs. Pour le premier, une seule des deux pédales est équipée d’un capteur de puissance (UNO), les données récoltées étant alors multipliées pour obtenir une puissance totale calculée. Les données de puissance sont  bien-sûr moins précises, mais permettent aux personnes qui ne souhaitent pas investir trop d’argent dans un capteur d’avoir un premier ordre d’idée de la puissance développée. Le second produit, nommé DUO, possède par conséquent un capteur dans chaque pédale, affichant une puissance de précision annoncée de +/- 1%. Lors de ce test, c’est cette version que je possède depuis 6 mois que je vais vous présenter.

Déballage et installation

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lors du déballage, on retrouve les deux pédales présentées dans un packaging soigné, à l’image de ce que peut faire Garmin pour ses compteurs GPS. Elles sont livrées avec le chargeur magnétique qui permet de recharger leurs batteries. Plusieurs standards de prises sont comprises (Europe, Royaume-Unis, USA) et les câbles de 2 mètres sont suffisamment longs pour ne pas être être obligé de placer votre vélo à 20 cm d’une prise de courant. L’autonomie annoncée est de 50 h, ce qui représente pas moins de 5 semaines d’entraînements pour un cycliste qui roule 10 h par semaine. Le temps de charge est lui aussi très correct (8 h pour une charge complète), ce qui vous permettra, en cas d’oublie, de les recharger à la dernière minutes et de tout de même avoir vos données de puissance lors de votre sortie.

Pédales puissance Assioma

Outre un manuel d’utilisation assez simple, on retrouve une paire de cales Xpedo compatible avec les pédales Look, d’une liberté angulaire de 6° (cales rouges chez Look). A la manière des Keo 2, les pédales Assioma possèdent un ressort réglable afin d’ajuster la tension du maintien de la chaussure.

L’installation, identique à celle d’une paire de pédales classiques, ne nécessite que l’utilisation d’une clé Allen (fournie) pour serrer les pédales au pédalier. Pour que le capteur soit opérationnel, il faut télécharger l’application mobile Assioma, disponible sur Android et IOS. Cette application vous permettra de régler vos pédales (en rentrant la longueur de vos manivelles), de consulter le niveau de batterie ainsi que d’effectuer les différentes mises à jour proposées par la marque pour le micro-logiciel présent dans les pédales. Pour coupler le capteur à l’application, activez le Bluetooth sur votre téléphone et suivez les instructions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La seconde étape consiste au couplage des pédales avec votre compteur. Un étalonnage initial est obligatoire avant de pouvoir utiliser le capteur. Par la suite, un étalonnage régulier (toutes les 2-3 sorties) vous permettra, sur le long terme, de toujours avoir des valeurs fiables. Pour une raison de lisibilité, je vous recommande également d’afficher sur votre compteur la puissance moyenne 3s plutôt que la puissance instantanée.

Après 6 mois

Les premières sorties avec ce capteur ont été assez particulière. J’ai déjà eu l’occasion de rouler plusieurs fois avec un capteur de puissance mais ce n’était jamais sur de très longues durées. Lors de ce test, mon objectif était de tester la fiabilité du capteur de puissance sur une durée de 6 mois et dans des conditions variées (pluie, températures …). Sans un deuxième capteur connecté à un deuxième compteur, difficile pour moi de vérifier la précision annoncée de 1% par rapport à la référence SRM. Pour avoir une analyse plus poussée, je vous renvoi vers le très bon article d’Alban Lorenzini qui détaille son protocole de test avec, d’un coté les pédales Assioma, et de l’autre son pédalier SRM.

Avec mes moyens, je ne pouvais donc qu’évaluer la fiabilité des données en fonction de certaines situations. Pas de saut de puissance, ni de valeur invraisemblable sous la pluie. Le capteur est d’une grande qualité et sa précision suffira amplement à l’utilisation que peut en faire tout cycliste amateur. Reste à voir comment vieillissent les pédales sur une durée encore plus longue.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Du point de vue de l’usure, je suis obligé de mentionner un point qui en refroidit plus d’un : le risque d’abîmer le capteur lors d’un choc ou d’une chute. On le sait, lors d’une chute, les pédales sont souvent les premières à entrer en contact avec le sol. J’ai récemment participé à un critérium et, malgré toute mon attention, j’ai tapé la pédale dans un virage. Moment de stress, évidemment, mais seulement quelques éraflures sur le corps de la pédale.

Pour vous rassurer, sachez que toutes les pièces qui composent les pédales Assioma sont achetables à l’unité sur leur site. Si vous abîmez le corps de la pédale dans une chute, vous pouvez réacquérir cette pièce (pour une soixantaine d’euros) et retrouver une pédale totalement fonctionnelle, sans racheter une pédale entière.

J’ai aussi remarqué que lorsque l’on portait une paire de sur-chaussures, Velotoze (notamment), cette dernière frottait à chaque tour de pédale contre la bague qui entoure la pédale. Rien de bien méchant lorsque l’on porte une paire de sur-chaussures classique, cela devient plus embêtant lorsque cette dernière est en caoutchouc. La matière se décompose à chaque tour de pédale et vient se coller sur le capteur. Un coup de nettoyage et la pédale redevient pratiquement propre, mais ça reste tout de même à signaler.

Assioma DUO : Le verdict

Les forces :

  • Rapport Qualité / Prix : l’un des meilleurs du marché (445€ pour les UNO et 695€ pour les DUO)
  • Précision : +/- 1% de précision par rapport à la référence SRM, de quoi répondre aux besoins de la plupart des cyclistes amateurs
  • Facilité d’utilisation : simple à installer et à configurer. Facile à changer de vélo.

Les points négatifs :

  • Le risque de dégradation est plus important pour une paire de pédales
  • Disponible seulement en cales compatibles Look

Avec ce capteur, l’accès à la puissance est plus que jamais ouvert au plus grand nombre. Si vous souhaitez progresser en intégrant des séances calibrées à votre entrainement, tout en n’investissant pas un budget trop important, les pédales Assioma sont un bon compromis que je vous recommande.