Entrainement sur Home-Trainer

Salut les cyclistes passionnés et performants,

En cette période de transition voire de coupure pour certains d’entre vous, le temps devient de plus en plus capricieux et l’usage du home-trainer devient donc une nécessité pour continuer à rouler alors que les conditions climatiques ou votre disponibilité ne le permettent plus. Voici un tour d’horizon de l’entrainement sur Home-Trainer.

Avant de commencer, sachez que vous êtes libres de recevoir gratuitement « Les 5 erreurs qui font que vous ne progressez pas » ainsi que de recevoir chaque semaine les astuces du blog dans votre boite mail en cliquant ici

Les avantages du Home-Trainer :

  • Le gros point fort du Home-Trainer est de proposer des conditions régulières (jamais de vent, pas de circulation sur la route …). En pratique cela permet de se concentrer pleinement sur le travail à effectuer lors de votre séance, et donc de travailler plus efficacement.
  • Il permet de travailler n’importe-quelle thématique, de varier les entrainements et de progresser sans sortir de chez vous. Vous pouvez travailler aussi bien votre force que votre PMA en passant par de la récupération active (bien sur pas le même jour).
  • Étant donné que des séances sur Home-Trainer ne dépassent pas 1 h, l’intérêt de ces courts entrainements est donc de pouvoir s’entrainer plus fréquemment, de multiplier les thématiques et de progresser même en hiver.
  • Gain de temps ! Comme vu précédemment ce sont des séances courtes que vous réaliserez sur Home-Trainer (moins d’une 1h). Pour les cyclistes qui manquent de temps pour s’entrainer, c’est la solution pour progresser efficacement. On peut facilement réaliser une séance de Home-Trainer après le travail : pas besoin de s’équiper pour affronter le froid,  facile à installer, tenue minimaliste (ensemble court). En plus de cela, il y a peu de chance pour qu’il vous arrive un souci mécanique ou une crevaison car vous faites du sur-place.

Les Inconvénients du Home-Trainer :

  • Si vous n’enchainez que des séances de Home-Trainer pendant toute votre préparation hivernale, vous perdrez une partie de vos capacités d’endurance même en ayant travaillé votre foncier. Si vous complétez votre travail qualitatif sur Home-Trainer par des sorties foncières sur la route, vos performances n’en seront que meilleures.
  • Sur le Home-Trainer, vous faites du sur-place, votre corps n’est pas refroidi naturellement par l’air comme sur la route : La transpiration est donc plus importante et il faut davantage boire pour éviter la déshydratation (de 0.75 à 1 L d’eau riche en magnésium de préférence).
  • Le point négatif sur Home-Trainer est que cela est plutôt ennuyeux et pour bon nombre de cyclistes, le Home-Trainer est une « corvée » hivernale pour ne pas perdre ses qualités. Pour lutter contre l’ennui la musique sera certainement votre meilleure amie mais lors de séances de travail qualitatif concentrez vous sur votre effort et le temps passera bien plus vite.

A quelle période travailler sur Home-Trainer ?

Bien souvent l’intersaison marque le retour du Home-Trainer, heure d’hiver et mauvais temps obligent. Mais l’entrainement sur Home-Trainer ne s’arrête pas là ! Je conseille souvent de réaliser une partie des séances de fractionné sur le Home-Trainer car la fréquence cardiaque monte plus rapidement et l’on peut mieux gérer son effort. Bien-sur dans ce cas là au moins 50% de ces séances d’intensité doivent se faire sur la route en conditions réelles de compétition ou de cyclo-sportives. Vous pouvez aussi vous servir du Home-Trainer pour vous échauffer avant une épreuve ou pour de la récupération.

Choisir son Home-Trainer :

Bref, le Home-Trainer est un outil indispensable et les possibilités sont infinies mais quels sont les types de Home-Trainer ?

Il existe trois types de Home-Trainer :

De gauche à droite : les rouleaux, le Home-Trainer "simple" et le "connecté". Exemple pour la gamme de chez Tacx.

De gauche à droite : les rouleaux, le Home-Trainer « simple » et le « connecté ». Exemple pour la gamme Tacx.

  • Le « rouleau » : Il s’agit de trois rouleaux reliés entre-eux par un câble. Votre vélo (posé sur les rouleaux) n’est pas attaché et l’on vacille de gauche à droite tout en pédalant. Il permet de travailler la vélocité, l’équilibre et sa technique de pédalage mais pas de travailler l’intensité ou la force. C’est un Home-Trainer destiné principalement à l’échauffement pour la piste ou le cyclo-cross notamment.
  • Le Home-Trainer « simple » à résistance : Vous roulez sur votre propre vélo (enclavé entre deux manches) et la roue arrière tourne sur un rouleau qui freine celle-ci selon les besoins de la séance d’entraînement. Ces Home-Trainer « simples » sont généralement dans une fourchette de prix allant de 90 à 200 € et permettent de travailler absolument toutes les qualités mais le réglage de la résistance se fait manuellement.
  • Le Home-Trainer « connecté » à résistance : Même principe que le précédent mais celui-ci est relié à un logiciel et à un écran pour recréer les effets de la route. Ici le réglage de la résistance s’effectue en fonction de la pente du parcours préalablement choisi. Cerise sur le gâteau, vous pouvez partager votre entrainement avec d’autres au moyen d’une connexion en ligne, avec un parcours « multijoueurs ». Les possibilités sont infinies et l’on peut absolument tout travailler, on garde une bonne motivation grâce au coté ludique. La fourchette de prix de ce genre d’appareil commence à 350 et peut atteindre 1500 € pour les plus évolués.

A vous de voir, suivant votre pratique, vos besoins, votre budget quel Home-Trainer vous convient le mieux.

Pour finir ce tour d’horizon de l’entrainement sur Home-Trainer, je dirais que c’est un outil qui comporte beaucoup d’avantages et des possibilités d’entrainements multiples, ce qui en fait votre principal allié pour l’intersaison 🙂

J’espère que cet article vous aura plu et en complément, vous pouvez aller voir l’article sur les 10 entrainements pour Home-Trainer et partager celui-ci. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire et je vous retrouve la semaine prochaine pour un nouvel article !

 

 

Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Une question ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*