La séance de déblocage

Salut les cyclistes passionnés et performants,

Avez vous déjà eu du mal à rentrer dans votre course, ou eu de mauvaises jambes en début d’effort ?

Vous l’aurez compris, aujourd’hui nous allons parler de la séance de déblocage, utile pour être au top le jour d’une course.

Mais avant toute chose, vous êtes libre de recevoir gratuitement mon e-book « Les 15 astuces pour les cyclistes » ainsi que de recevoir chaque semaine les astuces du blog dans votre boite mail en cliquant ici

La séance de déblocage est un effort plutôt court (de 20 à 50 km) qui s’effectue la veille d’une course. Le principe est de réveiller l’organisme en le faisant travailler à des intensités proches de celles qu’il devra reproduire le lendemain en course. Il existe différentes façons de réaliser des déblocages mais il y a plusieurs règles à toujours respecter :

  • Faire monter le cœur : Lors de cette séance il faut remobiliser le système cardio-vasculaire, il faut donc faire monter votre cœur au alentours des 80% de votre FC max.
  • Ne pas trop se fatiguer : Le déblocage est un effort court et il ne faut pas rentrer fatigué de cet entrainement, cela voudrait dire que vous avez usé trop d’énergie et l’organisme n’aura pas le temps de récupérer avant la course du lendemain. Il faut s’arrêter avant d’avoir une sensation de fatigue.
  • Faire court : Le but du déblocage étant simplement de faire un rappel d’intensité, inutile de faire trop long. Une sortie de 30 km pour un cycliste amateur est suffisant.
  • Faire en fonction de son état : Si vous avez fait une semaine plus « tranquille » que d’habitude, il faudra alors faire un déblocage un peu plus long. Au contraire, si vous avez fait une grosse semaine d’entrainement avec de l’intensité, inutile de faire trop long. Dans le cas où vous seriez en état de fatigue, mieux vaut faire court également.sprint-final-web

Maintenant que vous savez ce qu’il faut faire et ne pas faire, voici les différents type de déblocage possible. Bien sur, chaque séance est adaptable à votre propre pratique.Ils sont classés en ordre croissant de leur difficulté et leur longueur.

  1. Déblocage Simple (idéal lors d’une grosse semaine d’entrainement) : 10 à 15 min d’échauffement, puis 3 série de 2 sprint de 15 s (en côte si possible) avec 1 min de récupération entre chaque sprint et 4 min entre chaque série. Puis retour au calme pendant au moins 10 min.
  2. Déblocage Type 30/30 : (déblocage efficace ) : 10 à 15 min d’échauffement, puis 2 série de 3 fois (30 s effort/ 30 s récupération) avec 5 min de récupération entre les deux séries. Retour au calme d’au moins 10 min.
  3.  Déblocage Progressif : (efficace mais chargé) : 10 à 15 min d’échauffement, 5 min à 70 % de la FC max puis 5 min à 75 % puis 4 min à 85 % puis 2 min de récup et enfin 2 min à 90 % de la FC max. Retour au calme d’au moins 15 min.

Vous savez maintenant tout ce qu’il faut savoir sur les déblocages. Je vous invites donc à tester ces méthodes et à nous faire part dans les commentaires de vos essais.

J’espère que cet article vous à plus et je vous donne rendez-vous pour un prochain article !

A bientot les cyclistes !

 

Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Une question ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*