Les 5 erreurs qui font que vous ne progressez pas

Bonjour les amis cyclistes,

5 erreurs qui ralentissent beaucoup la progression de beaucoup de cyclistes (débutants comme expérimentés). Il se peut que vous vous reconnaissiez parmi ces quelques erreurs communes … Ne vous sentez pas coupable pour autant 🙂 Rien ne vous oblige à changer vos habitudes, mais imaginez ce dont vous seriez capable si vous réussissiez à changer vos habitudes et à vous entraîner plus intelligemment ! Vous seriez capable de grandes choses, j’en suis persuadé !

Voici donc sans plus attendre, les 5 erreurs que beaucoup de cyclistes commettent et qui bloquent leur progression.

  • Trop rouler : Certains cyclistes, qui ont le temps, préfèrent rouler beaucoup plutôt que d’optimiser leur temps de selle. C’est une erreur car ils s’usent, sur le plan physique mais surtout sur le plan psychologique. Lorsque la fatigue se fait sentir et que les performances baissent, ils ont souvent le réflexe de s’entraîner davantage or ce dont a besoin leur corps est d’une petite pause. Conseil : Ne pas rouler plus de 5 fois par semaine (hors stages) et écouter son corps.
  • Ne pas assez rouler et procrastiner : D’autres cyclistes en revanche, ont tendance à trop s’écouter et à ne rouler que lorsque cela leur chante. C’est une erreur si vous voulez que votre performance soit la plus régulière possible mais aussi si l’on veut prendre du plaisir lorsque l’on part rouler. Il est nécessaire de rouler 2 fois minimum par semaine pour pourvoir progresser. Conseil : S’investir dans un groupe afin de vous inciter à partir rouler et d’entretenir votre motivation même dans les moments plus compliqués.Erreur
  • S’entrainer toujours de la même façon : Un erreur fréquente est de rouler toujours pareil (de toujours rouler à allure régulière, de faire seulement des sorties courtes…) Il est nécessaire pour progresser de varier les entrainements. Le bon enchainement de vos séances est une des clés de votre progression. Conseil : Faire des cycles : 3 semaines avec une thématique (force par exemple) où vous ne ferez pas que des séances de forces mais votre entrainement sera spécialisé sur une capacité.
  • Faire une coupure trop longue : Je vois et côtoie tellement de cyclistes qui coupent pendant 1 à 2 mois l’hiver et cela est une grosse erreur. Tout d’abord il faut savoir qu’au dessus de 2 semaines sans vélo, on perd l’habitude de pédaler et il faudra quelques temps avant de retrouver un bon coup de pédale. Ensuite, il est important de couper, pour régénérer le corps mais surtout l’esprit ! Les personnes qui coupent 2 mois en ont besoin mais parce qu’ils sont rentrés dans un cerce vicieux. Plus on coupe longtemps, plus on mettra du temps à retrouver le niveau que l’on avait avant de couper. Pour une coupure de 2 mois sans vélo (en comptant la pratique d’autres sport et une prise de poids minimale) la durée de « reprise » pour retrouver un niveau similaire se compte en mois et pendant que vous devez vous employez plus à « rattraper l’écart », d’autres s’entrainent moins mais sont partis de moins bas ce qui fait qu’ils seront moins fatigué en fin de saison et qu’ils pourront couper moins longtemps contrairement à vous qui devrez couper à nouveau 2 mois pour récupérer. Conseil : 3 à 4 semaines de coupure entrecoupées de 2 sorties vélo d’une heure pour conserver le coup de pédale.
  • Négliger le mental : Il est l’un des facteur clé de la performance. Il doit se travailler en course et à l’entrainement. C’est ni plus ni moins que votre faculté à résister, à se battre face à la douleur. C’est aussi le fait de retourner des situations désavantageuses. Trop de cyclistes qui sont habitués à gagner, perdent pieds  lorsque du jour au lendemain ils ne gagnent plus. C’est donc une erreur de le négliger. Conseil : Voir les obstacles comme quelque chose qui vous rendra plus fort.

Si vous faites une de ces erreurs, ce n’est pas dramatique mais si vous avez la volonté, tentez de changer vos habitudes et vous verrez que les progrès suivront !

Si vous avez aimé cet article du blog, parlez en à vos amis, ils seront surement intéressés. En complément je vous invite à consulter les articles « entrainement » du blog pour optimiser votre entrainement et passer un palier supérieure en cliquant juste ICI.

Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Une question ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*