Comment bien préparer une course ou une cyclosportive ? Les derniers préparatifs

Bonjour à tous les amis cyclistes,

Quels sont les derniers préparatifs et réglages que vous pouvez effectuer avant votre objectif pour être au top le jour-J ? C’est ce que nous allons voir ensemble dans cette 3 ème vidéo de la série « Comment bien préparer une course ou cyclosportive ?« 

Si vous n’avez pas vu les deux premières vidéos de la série « Comment bien préparer une course ou cyclosportive ? » je vous invite d’abord à les visionner avant de passer à la 3ème vidéo (celle-ci) en cliquant ICI pour la première et ICI pour la deuxième.

Newsletter - Formulaire

Pour voir l’article sur la séance de déblocage : Cliquez ICI

Pour voir l’article sur l’alimentation avant votre effort : Cliquez ICI

Retranscription écrite de la vidéo :

« Bonjour les amis, et bienvenu dans cette dernière vidéo de la série « comment bien préparer une course ou une cyclosportive ?« .

Je suis Antoine le coach des cyclistes qui souhaitent améliorer leur niveau avec des méthodes d’entrainement simples.

Après avoir vu comment se préparer psychologiquement et physiquement pour votre course objectif, nous allons voir quels vont-être les derniers préparatifs pour être prêt le Jour J !

Vous arrivez maintenant dans la dernière ligne droite avant votre épreuve, votre préparation physique touche à sa fin et les jours précédant, l’excitation doit commencer à vous envahir.

  • Rester calme et serein, si vous avez réalisé une préparation sérieuse, rien ne pourra vous empêcher de réussir.
  • Profitez de la dernière semaine précédent votre épreuve, au plus tard, pour réaliser les derniers réglages de votre vélo (dérailleurs, bruit suspect…).
  • Pour vous rassurer si vous n’avez pas reconnu le parcours de votre épreuve, vous pouvez jeter un œil sur les routes et les difficultés grâce à des outils comme google map ou strava.

Sur le plan de l’entrainement, la semaine qui précède votre épreuve doit être plus légère (en terme de volume et d’intensité d’entrainement). La totalité de votre préparation est passé, il ne vous reste plus la dernière ligne droite !

L’objectif de cette semaine dite d’affutage est de maintenir votre niveau et votre forme durement atteinte sans se fatiguer.

Pour çà, Effectuer des sorties plutôt courte et ajoutez y des séquences intensives courtes (de type sprints, interval training 20/40 sur 5-6 répétitions..). Cela a pour but de débrider votre « moteur », pour être en grande condition le Jour J.

La veille de votre course ou cyclosportive, vous pouvez effectuer une séance de déblocage qui comme son nom l’indique va vous permettre de stimuler votre corps et le préparer à fournir l’effort important lors de votre course. Je vous mets dans la description de la vidéo et dans l’article un lien vers un article que j’ai écris pour savoir comment réaliser cette séance (cliquez ICI pour voir cet article)

Voyons maintenant un des points les plus importants de votre préparation : l’alimentation.

J’ai pour habitude de dire que votre course commence lors du repas de la veille au soir.

Votre corps va commencer à stocker les nutriments qui lui seront essentiels lors de votre effort du lendemain.

Privilégiez :

  • les pates,
  • le riz,
  • les céréales

acompagnés de :

  • viande blanche,
  • de volaille
  • de poisson non gras.

Dans des quantités suffisantes pour faire suffisamment de stocks. Pour le dessert, faire simple, de la compote de fruits accomagné d’un peu de pain d’épices. Le plus important est que votre repas doit être rapidement digéré.

Voilà pour ce 3ème et dernier volet de la série pour savoir comment bien préparer une course ou une cyclosportive, j’espère qu’elle vous aura aidé ou vous aidera à préparer votre prochain objectif. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire, j’y répondrai avec plaisir. Vous pouvez également partager la vidéo à vos amis et me rejoindre sur les réseaux sociaux. A très bientôt sur le blog !

Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Readers Comments (1)

  1. Quand on commence la course a pied, chaque nouveau kilometre ajoute a sa distance habituelle est une petite fierte.

    Répondre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*