Comment bien descendre à vélo ?

Pour beaucoup, descendre à vélo est bien plus facile et amusant que de grimper. Les descentes peuvent être vues comme les récompenses des efforts accomplis dans les ascensions ou les bosses pour lutter contre la pente. C’est l’occasion de ressentir la vitesse et de s’amuser.

« Après l’effort, le réconfort »

Cependant, certains ont du mal à « lâcher les freins » ou prennent de mauvaises trajectoires. Cela peut devenir handicapant si vous participez à des courses ou cyclo-sportives montagneuses où vous pouvez perdre beaucoup de temps et d’énergie dans les descentes. La majeure partie du temps, les problèmes des mauvais descendeurs sont plus d’ordre psychologique que technique mais il est bien-sur possible d’améliorer ces deux aspects !

Cet article vous intéressera particulièrement si vous souhaitez devenir plus à l’aise dans les descentes, si vous recherchez à apprendre comment bien descendre à vélo ou si vous débutez le vélo.

Voici donc 8 astuces pour mieux descendre à vélo : plus vite et avec plus de sécurité et en s’amusant !

La position pour descendre à vélo

Pour descendre efficacement et de façon sûre, vous devez êtes relâché et détendu. Votre descente dépendra de votre position. L’idéal est bien-sur de se positionner dans le creux du cintre. Vous serez plus stable et plus à l’aise pour une raison simple : cette position abaisse votre centre de gravité et augmente votre coefficient de pénétration dans l’air. Elle vous permet de mieux contrôler votre vélo.

En plus de maintenir ses mains dans le creux du cintre : positionnez vous sur l’arrière de votre selle, abaissez votre buste vers votre potence et pliez les coudes. Au fur et à mesure de la courbe, penchez vous légèrement dans la direction du virage. Par exemple : S’il s’agit d’un virage en épingle à gauche, penchez vous vers l’intérieur du virage. Autre point important : les pieds. Votre pied doit être dans la position relevée (manivelle en haut) du côté intérieur au virage. Exemple : virage à droite, manivelle gauche en bas et manivelle droite en haut. N’hésitez pas à écarter le genoux qui est à l’intérieur du virage pour mieux « virer ».

position pour bien descendre à vélo

Dans ce virage qui tourne à droite (dans le sens des cyclistes), la position du pied droit est haute, le buste est légèrement orienté à droite et le genoux droit est écarté pour mieux pouvoir tourner

L’importance du regard

Regarder et fixer l’endroit où vous souhaitez poser les roues. En descente, tout va plus vite, et il faut être vigilant et attentif. Le regard joue un rôle majeur. Pour bien descendre il faut indiquer à votre corps, par l’intermédiaire du cerveau où vous souhaitez aller, où vous souhaitez poser les roues de votre vélo. Pour çà, regardez toujours la sortie du virage lorsque vous descendez. Vous aurez ainsi toujours un temps d’avance et vous pourrez juger du type de virage qui se profile et pouvoir adapter votre freinage en fonction des informations visuelles. Comme en voiture, à vélo, on a tendance à rouler là où regarde. De cette façon, évitez de regarder là où vous ne voulez PAS aller : fossés, ravins, mauvaise trajectoire …

Bien descendre

Cadel Evans fixe la sortie du virage pour conserver la bonne trajectoire et anticiper les prochains virages

Par exemple dans un virage en épingle, fixez la route en contre bas et la sortie du virage vous aidera à prendre la bonne trajectoire.

Le freinage

Le freinage est l’un des éléments essentiels à maîtriser pour bien descendre à vélo. Avant toute chose, il faut vérifier que vos patins ou plaquettes de freins (pour les disques) ne sont pas trop usés. Cela aura comme impact de ne pas freiner suffisamment et de rendre votre descente dangereuse. Pour vérifier l’état d’usure, il existe sur la plupart des patins, des témoins d’usure (presque comme pour les pneus). Si votre patin est usé jusqu’au repère, il est grand temps de le renouveler.

Passons au freinage pur et dur : pour bien descendre, il faut essayer de freiner principalement avant ou à l’approche du virage, en évitant de freiner lorsque l’on tourne. Utilisez les deux freins (avant et arrière) pour un freinage plus fort et plus souple.

Dans les faits, il est possible d’ajuster le freinage dans le virage si l’on sent que l’on arrive trop vite. Privilégiez le frein arrière pour éviter de chasser de l’avant, ce qui pourrait être très dangereux si vous descendez assez vite.

La bonne trajectoire

Quelle trajectoire adopter pour bien descendre à vélo ?

Pour descendre au mieux, le plus rapidement possible mais aussi de façon sûre, vous devez :

  • entrer dans le virage depuis l’extérieur de la route (entrer large)
  • venir prendre la « corde », l’intérieur du virage, en milieu de virage
  • puis sortir à nouveau large afin de maintenir la vitesse

trajectoire descente vélo

 

Utiliser la totalité de la voie qui vous est réservée

Comme nous l’avons vu, la trajectoire parfaite nécessite d’entrer dans le virage depuis l’extérieur de la route, cependant, la plupart du temps lorsque l’on roule à vélo, la route est ouverte à tous les usagers. Vous pouvez donc effectuer la même technique vue précédemment mais sur une demi-route de la façon suivante :

Rester attentif aux obstacles

Descendre une pente à plus de 60 Km/h peut vite devenir dangereux. Non pas parce que vous ne maîtrisez pas votre vélo, mais davantage à cause des différents obstacles que l’on peut rencontrer sur la route lorsque l’on roule à vélo. Quoi qu’il arrive restez attentif non seulement aux virages mais également aux :

  •  graviers
  •  nids-de-poules
  • pierres
  • huile ou liquide pouvant rendre la route glissante
  • voitures
  • bandes de peintures (utilisés par les fans sur les grands cols)
  • ou plus généralement, tout ce qui pourrait vous déstabiliser à haute vitesse

etat route

 

Ne pas recommencer de pédaler trop tôt

Lorsque l’on essai de descendre vite, on est souvent tenter de relancer rapidement, trop rapidement. Si vous pédaler avant d’avoir fini de tourner, votre pédale en position basse peut toucher le sol (du fait de l’angle que vous donnez à votre vélo) et pourrait vous faire « chasser » de la roue arrière. Plus simplement vous ferai lever la route arrière et perdre l’adhérence. Évitez donc de relancer trop tôt avant un virage.

L’astuce pour progresser rapidement en descente

L’astuce la plus simple à mettre en place pour progresser rapidement en descente est de suivre des coureurs expérimentés qui descendent bien. Vous n’avez qu’à vous caler sur leurs trajectoires et leur freinage. Cela vous apprendra beaucoup sur la manière de descendre à vélo et vous sortira légèrement de votre zone de confort sans pour autant prendre trop de risques.

comment bien descendre à vélo

Plus de conseils ?

Si vous avez des questions plus précises à poser, n’hésitez pas à les poster dans les commentaires de cet article, j’y répondrai avec plaisir ! Si vous souhaitez plus de conseils, vous êtes libre de recevoir Les 15 meilleurs conseils pour les cyclistes débutants, un livre numérique que je vous offre, vous n’avez qu’à m’indiquer l’adresse mail à laquelle il faut que je vous envoie l’ebook :

Newsletter - Formulaire

 

Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Une question ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*