7 Astuces pour ne plus avoir mal aux fesses à vélo

Comment ne plus avoir mal aux fesses à vélo ?

Les mains, les pieds et le fessier, ce sont les trois points de contact principaux avec votre vélo. Le fessier est l’un des plus importants et incontestablement le plus douloureux chez les cyclistes débutants comme expérimentés. Comment ne plus avoir mal aux fesses à vélo ? C’est ce que nous allons voir avec ces 7 astuces !

Newsletter - Formulaire

7 Astuces pour ne plus avoir mal aux fesses à vélo :

  1. Ne pas porter de sous-vêtement : Cela parait tout bête lorsque l’on est expérimenté, mais lorsque l’on débute on ne pense pas toujours à retirer ses sous vêtements avant d’enfiler son cuissard de vélo. Les cuissards d’aujourd’hui sont conçus pour être porté à même la peau. Les textiles sont confortables, n’irritent pas et les coutures sont le plus souvent très discrètes et ne dérangent pas. Porter un sous-vêtement par dessous augmente les frottements et est beaucoup moins confortable.Cuissard long mal aux fesses
  2. Choisir la bonne taille de cuissard : Les cuissards de vélo sont ajustés pour une bonne et simple raison : Eviter tout fortement au niveau de votre entre jambes et être plus confortable. Assurez-vous donc de choisir la bonne taille de cuissard, si possible en l’essayant au préalable. Trop serré, et vous ne serrez pas à l’aise dans vos mouvements, et trop large il risque de glisser et frotter contre vos parties intimes.
  3. Nettoyer son cuissard : Pour éviter tout problème d’infection, de bouton etc… Il est primordial de laver votre cuissard à chaque utilisation. Cela peut paraître évidement, mais il est tentant lorsque le cuissard ne parait pas sale de le remettre le lendemain. C’est la meilleure façon laisser proliférer certaines bactéries et de se retrouver avec quelques boutons qui seront très désagréables une fois sur le vélo.
  4. Utiliser de la crème de chamois (anti-frottements) : Il s’agit d’une crème à étaler sur les parties sensibles et qui vous protégera de certains frottements avec le cuissard. C’est particulièrement utile pour ceux qui souhaitent accumuler les kilomètres en peu de temps et qui sont amenés à rouler beaucoup pendant quelques jours. Attention, certaines de ces crèmes provoquent chez certaines personnes des rougeurs, il est donc conseillé de tester la crème avant de rouler. Personnellement j’utilise la crème Assos mais il existe également d’autres marques qui produisent ce genre de produits : Chamois crème.Crème chamois
  5. Utiliser des gardes boues ! Avoir le cuissard mouillé est assez désagréable et peut conduire à quelques douleurs. Pour éviter tout problème lorsque la route est mouillé, l’astuce la plus simple est de positionner sur son vélo un petit garde boue qui protégera votre derrière de la pluie. Ce genre de Garde Boue est ultra léger est un indispensable pour tout cycliste qui est amené à rouler sur route mouillé.
  6. Choisir la bonne selle : Il existe un nombre incroyable de selles différentes, large, fine, trouées en leur centre … Chaque cycliste a des besoins en terme d’assises qui sont différents. Les marques essayent de plus en plus de guider les cyclistes en proposant différentes gammes en fonction de leur assise. Si vous avez régulièrement mal aux fesses sur le vélo, optez pour une selle confort. Elles sont bien souvent légèrement plus lourde que les selles compétition, mais sont conçues pour éviter tous les problèmes d’assise. Le mieux est de vous rendre chez un vélociste (un marchand de vélo) et de tester plusieurs types de selles pour vous rendre compte quelle est celle qui vous convient le mieux.
  7. Privilégier les cuissards à brettelles : Sur le marché, il existe deux types de cuissards : avec et sans brettelles. Ces dernières permettent de maintenir votre cuissard en position et encore une fois, d’éviter tout frottement, elles sont donc primordiales !Cuissard court à brettelles

Avec toutes ces techniques, vous allez pouvoir réduire vos douleurs mais sachez qu’il n’existe aucune recette miracle pour ne plus avoir mal aux fesses sur le vélo, si ce n’est d’accumuler les kilomètres. Plus vous roulez et moins vous aurez mal car votre corps s’habituera à la position et à l’assise et le mal aux fesses disparaîtra petit à petit.

Plus de conseils ?

Newsletter - Formulaire
Quelques mots sur moi

Antoine

Passionné de cyclisme depuis de nombreuses années, je partage à travers ce blog les résultats de recherches, de lectures, de formations et de tests sur l'entrainement intelligent en cyclisme. Mon but est simple : Vous faire progresser !

Une question ? Une remarque ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*